Le gouvernement s'associe au 211 pour améliorer les services aux aînés

Printer-friendly version

À compter du jeudi 15 janvier, les aînés n'auront qu'à composer trois chiffres pour obtenir l'information dont ils ont besoin, et ce grâce au service 211. Le service est offert dans toute la province et il recevra les appels au sujet de la maltraitance des aînés et les demandes de renseignements sur les programmes du gouvernement.

Le service 211 est un service confidentiel d'information et d'aiguillage sur les services communautaires, sans but lucratif et du gouvernement. Il offre des renseignements sur des milliers de services, il est offert 24 heures par jour et il dispose de services d'interprétation dans plus de 100 langues.

« Cette annonce est une très bonne nouvelle, indique Bill VanGorder, président du conseil consultatif du groupe de IX organismes pour les aînés de la Nouvelle-Écosse. Les aînés auront maintenant facilement accès à l'information nécessaire pour les aider à s'y retrouver dans les soutiens et les services dont ils ont besoin. »

Le service sans but lucratif 211 a été lancé en février 2013 avec le soutien financier du gouvernement de la Nouvelle-Écosse et de Centraide. Plus de 120 000 Néo-Écossais ont appelé le service ou utilisé sa base de données en ligne pour trouver des services.

Dans son rapport annuel de 2013, le 211 a indiqué qu'environ le tiers des demandes concernaient les services aux aînés. Les demandes ont porté sur différentes choses, entre autres, la prévention de la maltraitance des aînés ou l'intervention dans ces situations, et l'information sur les programmes et les services pour aider les gens à continuer de vivre chez eux. Le personnel du ministère des Aînés reçoit de 2 200 à 3 000 appels par année.

Les deux lignes d'information et d'aiguillage du ministère des Aînés qui ont offert ces services jusqu'à maintenant seront automatiquement redirigées vers le 211 jusqu'à ce que la transition soit terminée.

Le personnel du Ministère a donné récemment aux employés du 211 une formation spécialisée pour qu'ils comprennent le type de difficultés qu'affrontent les aînés, surtout en ce qui a trait à la maltraitance des aînés. Le Ministère continuera d'agir à titre de ressource pour le 211 afin de répondre aux besoins des aînés.

« Nous savons qu'il est parfois difficile de demander de l'aide, surtout si les gens ont toujours vécu de façon assez indépendante, de dire Mike Myette, directeur général du service 211. Notre but ultime est de faire en sorte que cette expérience soit le plus positive et le moins stressante possible. »

Les appels au 211 sont gratuits à partir de n'importe quel téléphone en Nouvelle-Écosse. Le 211 offre également une base de données facile à utiliser dans son site Web au www.ns.211.ca.